Votre navigateur n'est pas à jour

Vous utilisez Microsoft Internet Explorer. Pour utiliser ce site web sans problème d'affichage, nous vous recommandons d'installer un nouveau navigateur (par exemple Google Chrome, Mozilla Firefox, Apple Safari ou Microsoft Edge).

Je suis intéressé par
?
La recherche n'est pas disponible pour le moment. Veuillez réessayer ultérieurement.
N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact










C’est le week-end tous les jours

Que pensent vraiment Monsieur et Madame Suisse de la retraite? Du bon temps en toute quiétude ou plutôt de nouvelles escapades lointaines? Chacun a sa propre idée de la retraite. Nous avons interrogé un millier de Suissesses et de Suisses à ce sujet. En voici les grandes lignes.

18 juin 2020, texte: Olena Faes, photo: Helvetia

Couple âgé avec guitare.
Le temps des voyages, des activités et du repos: les joies de la retraite, à condition de tout d’abord penser à la prévoyance.

Tranquillité et confort, ou plutôt aventure et divertissement: la retraite a de multiples facettes. Quant à savoir si la vie à la retraite correspond vraiment aux attentes, c’est une autre histoire. 18 ans, en début de carrière ou 64 ans et déjà à la retraite, la question reste la même: quelle vie mènerai-je à la retraite? Dans l’étude succincte «Quel est le coût de la vie lorsqu’on est toujours en week-end?», Helvetia a interrogé 1001 personnes âgées de 18 à 64 ans et représentatives de la population suisse au niveau de l’âge, du sexe et de la région linguistique (sondage mené à l’été 2019). Vous trouverez l’étude complète ici.

Rêve de la retraite anticipée

Plus de liberté, plus d’expériences - beaucoup espèrent que la retraite leur apporte plus de temps libre pour se reposer en toute quiétude, mais aussi pour voyager. Pourtant, la vie n’est pas aussi rose pour tout le monde. Environ 3% des personnes interrogées ont des doutes, voire des craintes lorsqu’elles pensent à la retraite. La raison: le risque de souffrir de la solitude.

Malgré les doutes et hésitations de certaines personnes interrogées, la tendance pointe vers la retraite anticipée. Selon l’Office fédéral de la statistique (OFS), aujourd’hui une personne active sur trois en Suisse part à la retraite avant l’âge officiel. Certains sondés espèrent même prendre leur retraite dès l’âge de 55 ans. Vu que le pas vers la retraite peut être très rude pour les personnes exerçant une activité lucrative, il existe une alternative: la retraite partielle. Elle permet de passer en douceur vers la troisième tranche de vie, constituant un excellent moyen de se préparer à la retraite.

Moins de revenu, plus de vie

Voiture, voyages, famille: tels sont les principaux postes de dépenses de la population suisse. Avec 3'338 francs par an, les véhicules constituent clairement le principal poste de dépenses de Monsieur et Madame Suisse. En revanche, les dépenses pour le logement et les sorties au restaurant sont plus basses. Cuisiner soi-même est donc toujours très apprécié. Pourtant, le passage à la retraite signifie de gros changements. Le revenu baisse, les attentes de la vie augmentent. Là où par le passé le travail rythmait la journée, on trouve alors plus de temps pour se reposer et voyager. Plus les personnes interrogées sont jeunes et plus elles estiment les dépenses à la retraite élevées. Les estimations concernant le revenu durant la troisième tranche de vie sont réalistes, tablant en moyenne sur 63,5% du revenu actuel. Une comparaison entre le revenu attendu et les dépenses indique une grosse lacune. Chez les personnes de moins de 25 ans en particulier, cet écart se creuse encore plus.

Prévoyance? Pas de problème. Ou si?

Lorsqu’il s’agit de la prévoyance à la retraite, près de 30% des sondés ne se sentent pas à la hauteur. Le système de prévoyance vieillesse suisse doit donc changer. Les femmes et les jeunes adultes en particulier ne se soucient guère de la prévoyance. Contrairement aux hommes (42%), seules 28% des femmes s’occupent régulièrement des thèmes de la prévoyance et de l’assurance. Même tableau pour la comparaison entre les générations.

Le compte d’épargne figure parmi les produits de prévoyance les plus prisés: 60% des titulaires de comptes d’épargne l’utilisent pour la prévoyance financière. En deuxième position: le pilier 3a, considéré comme le classique des produits de prévoyance privée en Suisse. Ici, on remarque des différences entre les sexes: les hommes interrogés possèdent plus de produits en plus de la palette 3a. En revanche, les femmes signalent avoir conclu l’assurance vie 3b.

L’étude le montre: la prévoyance et ses produits dépendent très souvent du revenu et de l’âge. «Les personnes soucieuses d’éviter des lacunes de prévoyance devraient commencer dès la jeunesse à épargner dans les piliers 3a et 3b – dans l’idéal, dès l’entrée dans la vie active» recommande Donald Desax, responsable Prévoyance professionnelle à Helvetia Assurances. Il recommande aussi d’effectuer des versements réguliers dans la caisse de pension et de s’occuper de la planification de la retraite, au plus tard à l’âge de 50 ans. Cela permet d’équilibrer les dépenses souhaitées avec le revenu.

Étude de la vie après la retraite

Avez-vous déjà une idée concrète de ce à quoi devrait ressembler votre retraite? Combien d’argent aurez-vous à disposition lorsque vous cesserez de travailler? Nous nous penchons sur cette question et offrons un aperçu passionnant de la troisième phase de la vie.

Download étude

A propos de la prévoyance

Vous trouverez ici l'étude de la vie après la retraite et de nombreux autres conseils sur la planification de la retraite.

Recommander cette page
Veuillez vérifier votre connexion Internet