Cookie Disclaimer

Helvetia utilise les cookies pour vous offrir un service optimal et pouvoir vous présenter des informations et des offres. L’utilisation de notre site Web suppose que vous y soyez favorable. Informations complémentaires sur la protection des données et sur les cookies.

  • Je suis intéressé par
    Veuillez vérifier votre connexion Internet
    Malheureusement, nous n’avons trouvé aucune entrée correspondante.
    N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact










Sinistres
Logement & propriété
Personnes privées

Dégâts d'eau dans la maison de vacances: 400'000 litres d'eau déversés sur le bois

Lorsque les Vogel ont voulu passer un week-end dans leur résidence, un chaos effroyable les attendait: une soudure de la conduite d'eau avait éclaté, laissant 400'000 litres d'eau se déverser dans la maison. L'expert d'Helvetia les a aidés en prodiguant des conseils et arrangeant les réparations.

26 septembre 2016, Texte: Nadine Müller, photos: màd

Erwin Vogel n'avait pas encore ouvert la porte de sa maison de vacances qu'il soupçonnait déjà une catastrophe: «La porte était bloquée. Lorsque nous avons enfin réussi à l'ouvrir, un torrent d'eau s'est déversé sur nous.» En mars, ce retraité s'apprêtait à passer avec sa femme son premier week-end de l'année dans son chalet de St. Antönien (GR), à se reposer. Au lieu de cela, ils se sont retrouvés face à une maison de vacances complètement inondée. Une conduite d'eau chaude avait éclaté, laissant s'échapper plus de 400'000 litres d'eau. La fuite était restée indétectée pendant plus de six semaines. Les Vogel sont encore tout ébranlés: «Notre premier réflexe a été de refermer le robinet concerné, mais aucun n'était ouvert!» se souvient Erwin Vogel.

«D'abord, tout faire sécher»

Les Vogel ont tout de suite appelé un plombier, qui leur a conseillé d'écoper l'eau à la pelle. «Pendant deux heures, j'ai manié la pelle à neige», se rappelle Erwin Vogel. En même temps, le couple a contacté son assurance. Peu après, Claudio Camenisch, expert en sinistre d'Helvetia, se présentait à leur porte avec un spécialiste du séchage de bâtiments: «Le plus important était de faire sécher le plus vite possible la maison. Il ne fallait pas que les choses restent trempées encore plus longtemps», explique Claudio Camenisch.

Le lavabo détaché sous l'effet de la vapeur

Il n'y avait pas grand-chose à sauver: Les vêtements et les meubles étaient recouverts de moisissures, le plafond était déformé, le plancher en bois a dû être arraché. La vapeur relâchée par la conduite d'eau chaude n'a fait qu'accélérer le processus de détérioration. «Je n'avais encore rien vu de tel», affirme l'inspecteur des sinistres, Claudio Camenisch. «À cause de la vapeur, le lavabo s'était même détaché de son support.» Bilan: un dommage total.

Une couverture complète

Après avoir inspecté le sinistre, Claudio Camenisch, expert d'Helvetia, a vite conclu qu'il fallait faire intervenir l'assurance inventaire du ménage ainsi que l'assurance dégâts d'eau du bâtiment. En tout, Helvetia a versé au couple Vogel près de 80'000 francs pour couvrir les dommages.

La maison au sec

Les Vogel étaient terriblement attristés de voir leur maisonnette dans un tel état. Elle appartenait à la famille depuis plus de 45 ans, et avait été construite par les parents d'Erwin Vogel, de ses propres mains. C'était le fruit de beaucoup de passion et de travail. Grâce à la coopération d'Helvetia, la maison de vacances a été rénovée et est de nouveau prête à accueillir ses propriétaires, qui ont néanmoins décidé de la vendre. «Même si elle nous tient à cœur, nous avons décidé de nous en séparer: les souvenirs sont tout simplement trop pénibles», explique Karin Vogel.

Claudio Camenisch

Claudio Camenisch est expert en sinistres à l'Agence générale Helvetia de Coire. Il accompagne les Vogel depuis la découverte du sinistre jusqu'à l'achèvement des rénovations, pour toutes les questions d'assurance.

Recommander cette page
Veuillez vérifier votre connexion Internet