Les cookies et les cookies tiers sont activés sur cette page afin de vous offrir le meilleur service possible et de vous fournir des informations et des offres. En utilisant les pages Internet de Helvetia, vous acceptez et consentez le traitement de données par Helvetia. Pour plus d'informations - y compris comment désactiver les cookies - voir la politique en matière de protection des données.

  • Je suis intéressé par
    Veuillez vérifier votre connexion Internet
    Malheureusement, nous n’avons trouvé aucune entrée correspondante.
    N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact










work@helvetia
Jeunesse

Une carrière chez Helvetia: du restaurant au bureau

Michèle Giger est bien connue au siège principal d’Helvetia Groupe à Saint-Gall. Il y a encore six mois, elle travaillait au restaurant du personnel; depuis, elle est entrée au service interne d’Helvetia. Après son adieu au tablier, Michèle Giger fait désormais face à de tout nouveaux défis.

26 avril 2016, texte et photos: Katrin Meier 

Elle avait déjà posé une fois sa candidature pour un poste au sein du service interne, malheureusement sans succès. «Plus tard, un ange est venu frapper à ma porte», dit Michèle Giger. Cet «ange» s’appelle Michael Sonderegger, il est responsable du Front Office Clients entreprises au siège principal de Saint-Gall. «Il m’a demandé si travailler au Front Office m’intéresserait. » Je n’ai pas eu beaucoup de temps pour réfléchir; l’entretien était dès le lendemain. C’était le 29 octobre 2015, Michèle Giger s’en souvient très bien. «Il fallait agir vite. J’ai reçu une réponse positive le soir même.» Un mois plus tard, elle a pris son nouveau poste de gestionnaire au Front Office Clients entreprises.

De chef de service à employée de bureau

Michèle Giger a toujours eu pour objectif de travailler dans un bureau. Après son apprentissage en tant que spécialiste en restauration, cette jeune femme de 26 ans a travaillé dans différentes entreprises jusqu’à ce qu’elle commence il y a près de quatre ans et demi au restaurant du personnel «Gallo Rosso». Elle a rapidement été promue en interne pour passer cheffe de service il y a quatre ans. Michèle avoue qu’en tant que novice, travailler au service interne d’Helvetia était au départ très difficile. «Au restaurant, tu travailles avec des choses palpables, tu sers de la nourriture dans une assiette. Ici, nous vendons également des services, mais les produits sont virtuels.» Elle sait toutefois communiquer avec les agences générales, les courtiers et le service interne, elle a ça dans le sang. «Il me manque certes encore toutes les connaissances de base du domaine de l’assurance, mais j’apprends tous les jours de nouvelles choses. Mes collègues sont très serviables et patients. » L’accent est mis sur les prestations de service et le client.

Plus de qualité de vie

Souvent, on lui demande dans les couloirs pourquoi elle est en civil. «Les réactions sur mon changement de poste sont très positives», se réjouit Michèle. «Je me sens bien ici et Helvetia est un super employeur». Michèle apprécie également les horaires de travail réguliers. «Dans la restauration, c’est différent. Certes, le rythme de travail au restaurant du personnel était assez modéré, sauf à l’occasion d’événements spéciaux. J’ai désormais une qualité de vie encore meilleure.» Par contre, ses collègues et les potins lui manquent. Aujourd’hui, Michèle partage son bureau avec trois hommes. Elle doit pour la première fois de sa vie réfléchir à sa manière de s’habiller pour le travail. «Jusqu’à maintenant, c’était simple, je portais toujours un uniforme. Désormais, je fais beaucoup de shopping», dit-elle en riant.

Recommander cette page
Veuillez vérifier votre connexion Internet

Autres articles