Cookie Disclaimer

Helvetia utilise les cookies pour vous offrir un service optimal et pouvoir vous présenter des informations et des offres. L’utilisation de notre site Web suppose que vous y soyez favorable. Informations complémentaires sur la protection des données et sur les cookies.

  • Je suis intéressé par
    Veuillez vérifier votre connexion Internet
    Malheureusement, nous n’avons trouvé aucune entrée correspondante.
    N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact










work@helvetia
Logement & propriété
Personnes privées

Expert chez Helvetia et proche des stars

Personne ne sait mieux que Peter Bärenfaller ce que signifie être touché par un cas de sinistre. Cet expert des sinistres chez Helvetia a dû passer la nuit dans son bureau à Brigue en 1993 lors de la tempête.

12 novembre 2016, Texte: Isabella Awad, photos: Michael Sieber

Peter Bärenfaller, expert en sinistres chez Helvetia, a vécu de très près la terrible tempête de Brig en 1993.
Peter Bärenfaller, expert des sinistres chez Helvetia: «Lors de la tempête à Brigue en 1993, nous avons vécu en un jour tout ce que l’on peut voir en un an.»

«Après 30 ans d’expérience dans le domaine des sinistres, plus rien ne me déroute. Je travaille actuellement dans le Haut-Valais, où je suis chargé du traitement des dégâts matériels, surtout des dommages causés par l’eau et le feu.

Lorsque je reçois une déclaration de sinistre, je prends contact avec le client et j’organise rapidement une visite sur place. En général, je traite cinq à dix sinistres en parallèle. Grâce aux e-mails, j’ai parfois un «merci» de la part de clients, ce qui est motivant.

Un dégât chez l’ancienne chanteuse d’ABBA

J’aime la flexibilité de mon travail et mon indépendance. Je vis aussi des situations amusantes: dans l’Oberland bernois, j’ai rendu visite au propriétaire d’une maison dans laquelle 15 moutons empaillés décoraient l’entrée. Et encore récemment, j’ai traité un dégât d’eau à Zermatt, chez Anni-Frid Lyngstad, l’ancienne chanteuse d’ABBA. C’est plutôt impressionnant de rencontrer une star!

Au coeur de la tourmente

Je me souviens encore très bien de la tempête à Brigue en 1993. On a vécu en un seul jour tout ce que l’on peut voir en un an. J’étais au coeur de la tourmente. Nos locaux ont eux aussi été inondés. Je n’ai pas pu quitter le bâtiment et j’ai dû passer la nuit au bureau. Pendant des mois, les dossiers étaient entassés sur le comptoir; le tas refusait tout simplement de diminuer. Cela a été une période très dure au travail, et pas seulement pour les spécialistes des sinistres.»

Recommander cette page
Veuillez vérifier votre connexion Internet

Autres articles