Cookie Disclaimer

Helvetia utilise les cookies pour vous offrir un service optimal et pouvoir vous présenter des informations et des offres. L’utilisation de notre site Web suppose que vous y soyez favorable. Informations complémentaires sur la protection des données et sur les cookies.

  • Je suis intéressé par
    Veuillez vérifier votre connexion Internet
    Malheureusement, nous n’avons trouvé aucune entrée correspondante.
    N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact
work@helvetia
Véhicules & voyage

Helvetia Turquie: Les bijoutiers du Bosphore

Erdal Hadatoglu et Erhan Ergünes représentent Helvetia à Istanbul. Dans le portrait, ils expliquent leur quotidien au travail, la mentalité turque et comment différencier l’or véritable du toc.

27 octobre 2016, Texte: Jan Söntgerath, photos: Mise à disposition

stories_helvetia-istanbul_og-image
Un duo de force sur le Bosphore: Erhan Ergünes (à gauche) et Erdal Hadatoglu représentent Helvetia à Istanbul.

En qualité de Head of Marine Turkey, Erdal Hadatoglu a ouvert un «bureau de liaison» dans la métropole trépidante du Bosphore en février 2011 pour la Nationale Suisse de l’époque. «Istanbul est l’un des principaux marchés d’Europe et à ce titre, elle présente un immense potentiel pour un assureur transport», déclare Erdal Hadatoglu. Le marché turc s’est rapidement avéré très intéressant aussi pour le domaine de l’ingénierie. Ainsi il partage son bureau avec Erhan Ergünes depuis septembre 2013. Les deux hommes se sont rencontrés lors d’une réunion d’assureurs locaux. Erdal a rapidement su vendre le métier de Head of Engineering à Erhan.

Il ne faut pas en faire trop non plus

Le travail de ces deux hommes consiste avant tout à nouer des contacts et à entretenir des relations. L'évaluation des risques, la gestion des contrats et le règlement des sinistres sont gérés par le siège principal en Suisse. Les deux collègues nous racontent que l’acquisition de clients se fait beaucoup par bouche-à-oreille. Erdal Hadatoglu sait d’expérience que le statut peut jouer un rôle primordial dans ces affaires. «Nous devons montrer qu’Helvetia est en bonne santé financière pour instaurer la confiance.» Cela passe entre autres par un beau bureau avec vue sur le Bosphore et un repas d’affaires dans une ambiance soignée. Mais même en dehors de ces artifices, Erdal Hadatoglu souligne qu’Helvetia incarne en Turquie la modestie suisse et le niveau élevé de qualité. «Il ne faut pas en faire trop non plus», déclare-t-il en riant.

La rentabilité avant le prestige

Les deux hommes sont très sélectifs dans le choix de leurs clients, leur objectif étant d’assurer uniquement les meilleurs risques malgré l’environnement concurrentiel. Pour eux, c’est la rentabilité qui compte avant tout et non pas le prestige. Leur portefeuille compte malgré tout des mandats prestigieux. Ainsi Helvetia est-elle par exemple co-assureur dans le cadre de la construction du nouvel aéroport d’Istanbul (montant de plusieurs milliards) qui sera même l’un des plus grands d’Europe avec une capacité de 150 millions de passagers par an.

Une bijouterie-joaillerie au lieu d’un bazar

Erdal Hadatoglu et Erhan Ergünes sont fiers d’incarner en Turquie des valeurs suisses comme la confiance et la fiabilité. Selon eux, les Turcs se laissent plus aller. Avec leurs partenaires de négociations turcs, c’est un peu comme au bazar: «on y trouve aussi bien des objets de qualité que des babioles». Erdal Hadatoglu compare leurs services d’assureurs suisses, dont c’est la tradition, au travail des bijoutiers: «Chez nous, tout ce qui brille est vraiment de l’or».

Recommander cette page
Veuillez compléter le champ.
Veuillez compléter le champ.
Veuillez compléter le champ.
Veuillez compléter le champ.
Veuillez compléter le champ.

Votre assureur suisse.