Cookie Disclaimer

Helvetia utilise les cookies pour vous offrir un service optimal et pouvoir vous présenter des informations et des offres. L’utilisation de notre site Web suppose que vous y soyez favorable. Informations complémentaires sur la protection des données et sur les cookies.

  • Je suis intéressé par
    Veuillez vérifier votre connexion Internet
    Malheureusement, nous n’avons trouvé aucune entrée correspondante.
    N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact










work@helvetia
Responsabilité & droit

Tom Straumann: à l’aise dans tous les styles

Tom Straumann aime non seulement son travail chez Helvetia mais aussi les scènes de concert. Ce ténor autodidacte est à l’aise dans tous les styles, du hard rock à l’opéra en passant par le jazz. Un «événement magique» lui a fait découvrir, il y a 35 ans, sa passion.

18 avril 2016, texte: Andreas Notter, photo: Martina Bassista

Tom Straumann
Tom Straumann: «À l’époque, ils voulaient tous jouer du rock et aucun ne voulait chanter. Moi, ça ne me dérangeait pas.»

C’est toujours de bonne humeur que Tom Straumann arrive au siège principal de Saint-Gall où il travaille depuis dix ans en tant que spécialiste de la responsabilité civile en cas de dommages corporels. «Je suis un vrai produit du terroir de Saint-Gall», souligne le quinquagénaire. Il n’est donc pas surprenant que tout le monde le connaisse – ou l’ait déjà vu au moins en direct sur une scène ou dans les ruelles de la vieille ville. Pourtant, il a débuté très modestement: au sein d’un groupe à l’école.

Seul devant son microphone

«À l’époque, ils voulaient tous jouer du rock et aucun ne voulait chanter. Moi, ça ne me dérangeait pas», se souvient Tom Straumann. Il s’est donc retrouvé tout seul devant son microphone – «un événement magique». En tant qu’autodidacte, Tom pouvait toujours miser sur sa voix. Cependant, en vue d’un engagement auprès du théâtre municipal, il n’a rien laissé au hasard et a suivi quelques leçons de chant auprès d’un chanteur d’opéra. Il a ensuite été souvent engagé pour des comédies musicales ou des opérettes au théâtre municipal de Saint-Gall et ailleurs. Cela ne lui pose aucun problème, bien au contraire: «Je suis fasciné par tous les aspects du chant. Là où je me sens le mieux, c’est quand j’ai la chance d’être très proche du public et que je ressens l’effet causé par ma musique.» Et c’est pourquoi Tom Straumann chante avec «Red Cube» également dans les ruelles de Saint-Gall avant Noël et ils réussissent même, grâce à leur musique, à faire se déhancher les Suisses orientaux et même parfois à obtenir un billet. Le groupe fait toujours don de l’argent recueilli en faveur d’une bonne cause.

Des enregistrements pour les écoles

Même les élèves ont le plaisir d’écouter de l’art vocal de Tom. Cinq fois par an, il est enregistré par une maison d’édition scolaire qui joint ces enregistrements à des manuels scolaires. «Les jeunes entraînent leur prestation vocale en s’orientant sur ma voix – c’est une chose dont je suis fier», raconte Tom Straumann. Le ténor a même déjà mis plusieurs fois sa voix à la disposition de spots publicitaires pour la télévision et la radio.

Un prochain projet le fera remonter sur scène: le 10 septembre 2016, Tom Straumann se glissera dans la peau de Frank Sinatra au Lindensaal de Flawil, aux côtés du Black Jacket Swing Big Band ... «Qui sait, peut-être vais-je réussir à ressusciter Franky Boy?»

Recommander cette page
Veuillez vérifier votre connexion Internet

Autres articles