Les cookies et les cookies tiers sont activés sur cette page afin de vous offrir le meilleur service possible et de vous fournir des informations et des offres. En utilisant les pages Internet de Helvetia, vous acceptez et consentez le traitement de données par Helvetia. Pour plus d'informations - y compris comment désactiver les cookies - voir la politique en matière de protection des données.

  • Je suis intéressé par
    Veuillez vérifier votre connexion Internet
    N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact
Tirage au sort - Helvetia fête ses 160 ans

Célébrez avec nous et gagnez de superbes prix.

Participer maintenant
work@helvetia

«Je vis ‘&C’est parti’ au quotidien.»

Diplômée d’une haute école, Anja Zimmermann a effectué un stage chez Helvetia et travaille à présent dans le domaine «Business Innovation». Comment vit-elle l’innovation? Quelle est son expérience chez Helvetia en tant que femme? Que pense-t-elle de «&C’est parti’»? Réponses ci-dessous.

6 septembre 2018, texte: Employer Branding, photo: Helvetia

Une femme regarde, fascinée, à travers des lunettes de réalité augmentée.
Anja Zimmermann, jeune collaboratrice, a eu l’opportunité de se voir confier la réalisation de son propre projet, avec une foule de responsabilités à la clé.

Peux-tu te présenter et nous parler de ton activité chez Helvetia? Quel a été ton parcours?

Je m’appelle Anja Zimmermann et je travaille chez Helvetia depuis septembre 2016. Je suis Manager Innovation pour le Développement d’entreprise dans le service «Business Innovation». Quand j’ai commencé, ce domaine s’appelait «Stratégie et Innovation», et j’étais encore stagiaire. Assez rapidement, j’ai obtenu un poste fixe. J’ai étudié l’économie d’entreprise: j’ai fait un bachelor en commerce international à Maastricht et un master en innovation commerciale à Saint-Gall.

Dis-nous, en quelques mots, en quoi consiste ton travail et tes tâches?

C’est très varié. En ce moment, je me concentre surtout sur l’Helvetia Kickbox. L’objectif est d’impliquer davantage nos collaborateurs dans les projets d’innovation et de leur permettre de concrétiser leurs propres idées. Je gère tous les aspects du projet, aussi bien la communication et le développement continu que le coaching pour les projets distincts. J’apporte aussi mon soutien à divers autres projets du service.

Quelle a été ta meilleure expérience chez Helvetia?

Difficile à dire: il y en a eu tellement! J’ai eu une première très bonne expérience avant même d’être engagée: à l’origine, je m’étais inscrite au programme «trainee» avant d’arriver à la conclusion que je voulais plus précisément faire quelque chose en lien avec l’innovation. J’avais en fait déjà renoncé à cette candidature chez Helvetia lorsqu’une personne des RH m’a contactée à propos d’un poste qui pourrait me convenir. Cela a été une première bonne surprise. J’ai constaté qu’Helvetia conservait, malgré sa taille, une ambiance très familiale.

Deuxième expérience positive, le projet Helvetia Kickbox, issu d’une idée que j’ai proposée. J’ai eu la chance que l’on me confie à moi, toute jeune collaboratrice nouvellement engagée, la réalisation de ce projet dans sa globalité, avec son lot de responsabilités. Et je suis soutenue pour mener à bien tout ce projet.

Que signifie «&C’est parti» dans ton quotidien chez Helvetia?

Pour moi, «&C’est parti» signifie que chacun a les moyens d’agir et d’apporter sa contribution: pour cela, il faut se lancer et expérimenter. C’est aussi ce que nous encourageons avec le programme Kickbox. Je vis donc ce thème au quotidien; il occupe chacune de mes journées.

En quoi «&C’est parti» est important et pertinent pour Helvetia?

Je crois beaucoup à l’«empowerment» des collaborateurs: les rendre autonomes en leur confiant des responsabilités que, de leur côté, ils assument résolument. Aussi bien pour des évolutions discrètes que pour quelque chose de totalement inédit. Nous incitons nos collaborateurs à prendre part aux réflexions et pouvons ainsi exploiter ce potentiel au sein de l’entreprise.

Dans ton domaine, que faut-il pour que le concept «&C’est parti» trouve son expression concrète?

Chez nous, «&C’est parti» se reflète dans notre type d’approche. Dans notre domaine, beaucoup de choses vont très vite. Nous essayons d’abord, puis nous tirons les leçons des premières expériences réalisées. Je trouve que Kickbox en est un très bon exemple. L’idée n’a pas été soumise à d’innombrables interlocuteurs pour discussion, mais tout simplement testée dans un projet pilote. Au pire, l’expérience est un échec, et on en reste là. Cela nous permet de remarquer tôt si quelque chose ne fonctionne pas comme prévu.

Comment vis-tu le concept «WorkReallySmart@helvetia» chez Helvetia?

De manière très positive et très ouverte. Dans l’équipe Innovation, on est souvent en déplacement. Je n’ai moi-même plus de place de travail attitrée. Il arrive souvent que je passe la moitié de la semaine à Bâle, et l’autre à Saint-Gall. Nous avons de toute façon la possibilité de réserver une place de travail aux deux endroits. Il y a toujours des disponibilités. Cela ne pose pas non plus problème si je travaille parfois un jour à la maison lorsque je n’ai pas de rendez-vous prévus. L’essentiel, c’est que le travail soit fait.

En quoi Helvetia est-elle un bon employeur pour les femmes?

Dans mon expérience, j’ai constaté que je suis traitée exactement de la même manière que mes collègues masculins. C’est quelque chose que j’apprécie beaucoup.

«&C’est parti»

«&C’est parti» est la campagne RH actuellement en cours chez Helvetia. Informez-vous sur Helvetia en tant qu’employeur.

Recommander cette page
Veuillez vérifier votre connexion Internet