Les cookies et les cookies tiers sont activés sur cette page afin de vous offrir le meilleur service possible et de vous fournir des informations et des offres. En utilisant les pages Internet de Helvetia, vous acceptez et consentez le traitement de données par Helvetia. Pour plus d'informations - y compris comment désactiver les cookies - voir la politique en matière de protection des données.

  • Je suis intéressé par
    Veuillez vérifier votre connexion Internet
    Malheureusement, nous n’avons trouvé aucune entrée correspondante.
    N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact
work@helvetia
Personnes privées

«Un conseiller clients doit aimer les autres…»

Christof Schwarber travaille à l'agence générale Helvetia du Rheintal depuis 1996, date à laquelle il avait été recruté comme apprenti de commerce. Même au bout de 21 ans, Christof Schwarber, aujourd'hui agent général, est toujours aussi fasciné par le métier de conseiller clients.

26 janvier 2018, texte: Christof Schwarber (Helvetia), photo: braincom.ch

Christof Schwarber, Helvetia, Christoph Kägi, GM Avocats, Werner Marent, Provida Management Services AG et Andreas Bruderer, Bruderer Wohnen avec le sourire pour la photo.
Christof Schwarber avec ses clients Christoph Kägi, GM Avocats, Werner Marent, Provida Management Services AG et Andreas Bruderer, Bruderer Wohnen.

«Avant même de commencer mon apprentissage de commerce, je savais que je voulais devenir un jour conseiller clients. A l'époque j'aimais le contact humain, je voulais me constituer un réseau et, de plus, l'idée d'avoir des horaires de travail flexibles me plaisait. Je garde de très bons souvenirs de ma période d'apprentissage. J'aimais tout particulièrement les différents camps et les manifestations grâce auxquels j'ai pu faire la connaissance de nombreux collaborateurs venant de toute la Suisse. Aujourd'hui encore, je profite en partie des contacts noués durant ces années-là, car ils m'ont permis de bâtir des relations d'affaires ou des relations clients. Après l'apprentissage d'employé de commerce, j'ai suivi une formation de planificateur en marketing avec brevet fédéral, puis une formation chez Helvetia qui m'a permis de devenir conseiller clients diplômé.

Le client avant tout

Même après 21 ans chez Helvetia, j'éprouve toujours le même enthousiasme pour la vente de nos solutions d'assurance. En plus de la vente, un conseiller clients doit aimer les rapports humains et avoir le sens du contact. Une condition qui reste immuable au fil des années. En revanche, mes outils de travail ont largement évolué par rapport à autrefois. Grâce aux smartphones et aux tablettes, je peux aujourd'hui, lors des entretiens, accéder à toutes les données et servir mes clients plus rapidement.

J'aime beaucoup être confronté aux questions de mes clients. Mes conseils leur permettent peut-être d'économiser des primes ou, en cas de sinistre, de bénéficier d'un soutien plus rapide. La confiance que me témoignent mes clients ainsi qu'un remerciement de leur part sont pour moi de grands facteurs de motivation.

De la routine, mais pas seulement

Même si le processus du conseil client comporte une bonne part de routine, chaque client est cependant différent, ce qui rend mon travail très varié. En tant que conseiller, je côtoie toutes les couches sociales. Ce qui est vraiment beau, c'est de conseiller et d'accompagner mes clients durant toutes les périodes de leur vie, de l'époque où ils sont de jeunes adultes à celle où ils sont retraités.»

Le service externe vous offre une chance: celle de devenir conseiller/ère clients chez Helvetia – un métier d'avenir. Cliquez ici pour en savoir plus.

Recommander cette page
Veuillez vérifier votre connexion Internet

Autres histoires