Les cookies et les cookies tiers sont activés sur cette page afin de vous offrir le meilleur service possible et de vous fournir des informations et des offres. En utilisant les pages Internet de Helvetia, vous acceptez et consentez le traitement de données par Helvetia. Pour plus d'informations - y compris comment désactiver les cookies - voir la politique en matière de protection des données.

  • Je suis intéressé par
    Veuillez vérifier votre connexion Internet
    N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact
Tirage au sort - Helvetia fête ses 160 ans

Célébrez avec nous et gagnez de superbes prix.

Participer maintenant
work@helvetia
Personnes privées

e-BabSi: la garde d’enfants tout simplement – une idée de collabora­trices d’Helvetia

C’est en déjeunant ensemble que Melanie Hara et Andrea Schöllnast, deux collaboratrices d’Helvetia, ont eu cette idée lumineuse: créer une appli pour les parents souhaitant trouver rapidement et spontanément une personne sérieuse et fiable pour garder leurs enfants. Melanie explique comment l’initiative Kickbox d’Helvetia leur a permis de concrétiser leur idée.

12 avril 2018, texte: Melanie Hara, photo/vidéo: Helvetia

Le jury a tranché: e-BabSi est désormais officiellement une start-up.

«Tout a commencé en mai 2017. Andrea Schöllnast et moi étions à la cantine et nous avons vu des affichettes posées sur chaque table disant «Kickbox – propose ton idée d’entreprise!». Andrea avait déjà quelque chose en tête, et a suggéré que nous participions ensemble au concours. Son idée: e-BabSi («easy BabySitter»), une application qui aiderait les parents à organiser la garde de leurs enfants en leur permettant de trouver à n’importe heure un(e) baby-sitter rapidement disponible dans les environs. Pour garantir le sérieux des prestataires, l’appli afficherait les attestations et les diplômes de la personne, et permettrait même de faire connaissance par vidéoconférence. Un système d’évaluation réciproque ainsi qu’un processus d’authentification rigoureux garantiraient la qualité à long terme. Et bien sûr, e-BabSi règlerait toutes les formalités administratives, de la vérification du/de la baby-sitter à l'assurance sociale en passant par l’assurance-accidents et responsabilité civile.

Étape 2 du processus Kickbox: 20% de temps de travail pour e-BabSi

Sitôt dit, sitôt fait. Notre idée a été l’une des cinq idées de collaborateurs choisies par le jury de la Kickbox d’Helvetia comme celles pouvant être développées. En août 2017, nous avons réussi à imposer notre idée face aux quatre autres grâce à notre petit «pitch». Nous avons reçu une aide de 10’000 CHF et la possibilité d’utiliser 20% de notre temps de travail pour développer notre modèle d’affaires. Et maintenant, nous voici à la grande Pitch Session d’Helvetia à Zurich! C’est presque surréel. Il faut dire que le chemin parcouru n’a pas toujours été facile. Certains jours, j’étais persuadée que le jury ne pourrait pas ne pas approuver notre idée! À d’autres moments, j’avais envie de tout abandonner, parce que mon travail régulier de contrôleuse de gestion en plus d’e-BabSi, c’était tout simplement trop compliqué. Je ne voulais pas décevoir les attentes de mon supérieur et d’Andrea, ni mes propres espoirs. Ce grand écart m’a parfois coûté quelques larmes.

La Pitch Session d’Helvetia: it’s showtime!

Aujourd’hui, l’heure est à l’enthousiasme. Nous allons présenter notre idée devant un public de 150 personnes et un jury de six cadres et membres du Comité de direction. Nous sommes bien préparées: ces derniers mois, nous avons interrogé beaucoup de parents, testé nos hypothèses et réalisé un projet pilote. Nous avons entendu beaucoup d’histoires captivantes, qui ont achevé de nous convaincre qu’une appli comme e-BabSi répond à un besoin. Néanmoins, depuis ce matin, j’ai un peu le trac et je suis assez tendue. Mais quand je pense à l’utilité de notre projet, je souris intérieurement!

La manifestation commence. Je passe et repasse en revue notre présentation dans ma tête… Nous avons tellement à dire, mais seulement dix minutes pour convaincre le jury. À l’appel de notre nom, nous nous lançons. À la fin, le public applaudit. L’auditoire nous applaudit, applaudit notre idée, mais aussi notre travail et notre enthousiasme!

Et c’est parti «pour de vrai»!

Pendant quelques jours, c’est l’attente: que décidera le jury? Obtiendrons-nous le financement et pourrons-nous simplifier le quotidien de beaucoup de parents grâce à e-BabSi? Enfin, nous recevons l’appel de Daniela Maag, responsable Corporate Incubation d’Helvetia, qui nous félicite: le jury a choisi notre idée et financera notre projet. Nous sommes donc désormais une véritable petite start-up! Nous trinquons au succès d’e-BabSi et aussi à Helvetia, qui nous permet de réaliser notre projet parallèlement à notre travail régulier!»

Recommander cette page
Veuillez vérifier votre connexion Internet

Autres histoires de Corporate Incubation