Les cookies et les cookies tiers sont activés sur cette page afin de vous offrir le meilleur service possible et de vous fournir des informations et des offres. En utilisant les pages Internet de Helvetia, vous acceptez et consentez le traitement de données par Helvetia. Pour plus d'informations - y compris comment désactiver les cookies - voir la politique en matière de protection des données.

  • Je suis intéressé par
    Veuillez vérifier votre connexion Internet
    N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact

Prestations de l’AVS et de la caisse de pension

Selon le système des trois piliers, l'AVS et la caisse de pension doivent garantir le niveau de vie habituel même après la retraite. Ceci n'est malheureusement pas souvent le cas. En règle générale, ils ne couvrent que 60 à 75% du dernier revenu. Dans ce contexte, le montant des prestations selon l'AVS et la LPP (loi sur la prévoyance professionnelle) est nettement inférieur notamment pour les revenus relativement élevés (voir graphique). Avec le troisième pilier, les lacunes de prévoyance issues du premier et du deuxième pilier peuvent être réduites ou comblées.

Exemple

Retraite ordinaire à l'âge de 65 ans. Pour un salaire annuel de CHF 100'000.-, la rente à escompter s'élève à CHF 54'706.-- = 54,7%.

prestations-avs-lpp-infographie
Hypothèse: Rente maximale AVS et rente minimale légale LPP

Planifier suffisamment tôt

C’est pourquoi il est important d'établir suffisamment tôt un concept pour la propre prévoyance vieillesse, ceci dès 50 ans. Dans une première étape, les prestations de l'AVS et de la caisse de pension sont analysées pour la période d'après la retraite. Dans une seconde étape, les compléments nécessaires issus des produits d'assurance et de prévoyance tels que ceux du 3e pilier sont évalués et mis en place selon vos souhaits.

Pour votre solution de retraite optimale, votre conseiller Helvetia analyse votre situation actuelle de manière approfondie et vous aide à poser les jalons décisifs de manière judicieuse. En cas de besoin, le conseiller Helvetia examine également si vous et votre famille êtes suffisamment assurés en cas d’invalidité ou de décès par l’AVS/AI, la caisse de pension ainsi que par un éventuel troisième pilier.

Recommander cette page