Résultats trouvés pour
?
Veuillez vérifier votre connexion Internet
N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact

Qualité de vie au travail

Dans une démarche "Qualité de vie au travail", Helvetia France opte depuis 2018 pour la conciergerie d'entreprise.

Paris, et Le Havre notre siège social, se sont lancés dans ce nouveau concept, suivis par Lyon et Lille, puis par nos autres délégations via la conciergerie à distance.

Acheter son pain, ses légumes frais, déposer ses chaussures chez le cordonnier ou bien son costume au pressing, près de 300 collaborateurs bénéficient désormais de la conciergerie, selon différentes formules !

Un concept économique et rapide, sans bouger de son bureau !  

Découvrez le reportage de la Minut'Rit tourné dans nos locaux du Havre :

Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes

Helvetia publie son index sur l'égalité femmes-hommes

L'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes a fait l'objet de mesures législatives adoptées dans la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel promulguée le 5 septembre 2018.

Les dispositions du Code du travail relatives aux obligations des entreprises en matière d'égalité salariale entre les femmes et les hommes ont ainsi été complétées : toutes les entreprises et UES dont l'effectif est d'au moins 50 salariés doivent, à partir de plusieurs indicateurs, calculer l'index égalité femmes-hommes, publier la note globale sur 100 obtenue et, le cas échéant, mettre en œuvre les actions permettant de supprimer les disparités existantes.

Les indicateurs à renseigner, au nombre de 5 pour les entreprises de plus de 250 salariés, sont mentionnés à l'article D.1142-2 du Code du travail :

  1. L'écart de rémunération entre les femmes et les hommes, calculé à partir de la moyenne de la rémunération des femmes comparée à celle des hommes, par tranche d'âge et par catégorie de postes équivalents – (40 points) 
  2. L'écart de taux d'augmentations individuelles de salaire ne correspondant pas à des promotions entre les femmes et les hommes – (20 points)
  3. L'écart de taux de promotion entre les femmes et les hommes – (15 points)
  4.  Le pourcentage de salariées ayant bénéficié d'une augmentation dans l'année de leur retour de congé maternité, si des augmentations sont intervenues au cours de la période pendant laquelle le congé a été pris – (15 points)
  5. Le nombre de salariés du sexe sous-représenté parmi les 10 salariés ayant perçu les plus hautes rémunérations – (10 points)

Le niveau de résultat doit être publié sur le site internet de l'entreprise annuellement, au plus tard le 1er mars de chaque année au titre de l'année précédente.

Pour l'année 2021, Helvetia France obtient la note de 79/100.

  • Indicateur n°1 : 29/40
  • Indicateur n°2 : 20/20
  • Indicateur n°3 : 15/15
  • Indicateur n°4 : 15/15
  • Indicateur n°5 : 0/10

Objectifs de progression

Indicateur n°1 : L'entreprise réaffirme l’objectif de s'assurer que, pour un même travail ou un travail de valeur égale, une égalité de traitement en matière de rémunération est appliquée entre les femmes et les hommes, et de poursuivre la suppression des écarts de rémunération injustifiés entre les femmes et les hommes de sorte à faire augmenter la note de 29/40 obtenue à l'indicateur n°1 de l'index, mais aussi à maintenir le score maximal obtenu aux indicateurs 2, 3 et 4.

Pour atteindre cet objectif, les actions dans le domaine de la rémunération effective doivent en priorité se concentrer sur le respect du principe de l’égalité en matière d’attribution des augmentations individuelles et des primes, et sur la suppression des écarts de rémunération non fondés sur des critères objectifs. L'entreprise veillera à cette progression via le suivi de différents indicateurs calculés annuellement ou tous les deux ans :

  • Répartition des augmentations individuelles, par sexe, classe, métier (souscription, développement commercial, indemnisation, gestion de contrats, finances, IT, fonctions supports) ;
  • Présentation des résultats de l'analyse faisant suite à la campagne d'évaluation des grilles de technicité tous les 2 ans ;
  • Présentation de l'étude des salaires moyens par fonction et par sexe tous les ans
  • Taux de salariés ayant bénéficié d’une augmentation individuelle par genre et métier
  • Taux de salariés à temps partiel ayant bénéficié d’une augmentation individuelle
  • Taux des écarts de rémunération entre les femmes et les hommes par métier
  • Taux de salariés ayant bénéficié d’une prime / part variable par genre et métier
  • Taux de salariés à temps partiel ayant bénéficié d’une prime / part variable
  • Nombre de salariés ayant bénéficié de la garantie d’évolution salariale au retour de congé maternité/adoption ; Taux d’augmentation moyen
  • Nombre de salariés ayant des écarts injustifiés identifiés
  • Concernant le rattrapage salarial : nombre de salariés ayant bénéficié de l’enveloppe de rattrapage salariale par genre ; Taux d’augmentation moyen individuelle par genre, et par métier ; Taux d’utilisation de l’enveloppe

Indicateur n°5 : L'entreprise apporte un suivi particulier à l'indicateur n°5 de sorte à faire augmenter la note de 0/10.