Votre navigateur n'est pas à jour

Vous utilisez Microsoft Internet Explorer. Pour utiliser ce site web sans problème d'affichage, nous vous recommandons d'installer un nouveau navigateur (par exemple Google Chrome, Mozilla Firefox, Apple Safari ou Microsoft Edge).

Je suis intéressé par
?
La recherche n'est pas disponible pour le moment. Veuillez réessayer ultérieurement.
N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact





A skis: Pour réduire le risque de blessure en cas de chute

Un demi-mètre de neige fraîche, des températures glaciales et un ciel bleu - des conditions parfaites pour une journée fantastique sur les pistes. Mais le ski n'est pas sans danger: de nombreuses blessure sont dues à des chutes. Nous vous montrons comment réduire le risque de blessures graves avant et pendant la chute.

16 janvier 2020, texte: Mirjam Arnold, photo: Helvetia

Deux hommes courent dans la neige avec leurs skis sur le dos.
En ski, il est possible d'éviter beaucoup de blessures graves en prenant quelques précautions et en agissant correctement en cas de chute.

Plus d'un quart des Suisses se consacrent aux sports de neige en hiver. Mais les sports de plein air ne sont pas sans danger: Chaque année, plus de 33 000 passionnés de neige se blessent, généralement à la suite d'une chute. Le plus souvent, les skieurs se blessent à la tête, souffrent de contusions sur le tronc ou au genou, ce qui peut entraîner un arrêt de travail et donc une perte de revenu

Il faut aussi apprendre à tomber

Les causes de la chute peuvent être très différentes. La peur, la surestimation de ses capacités, les défauts de l'équipement (par exemple des fixations mal réglées) ou des plaques de glace sur la piste en sont quelques exemples. De nombreuses blessures peuvent être évitées en prenant quelques précautions:

1. Bonne préparation

Faites vérifier et adapter votre matériel pour la nouvelle saison assez longtemps à l'avance. Sur la piste, vous devriez porter des vêtements de protection (par ex. un casque et une protection dorsale) pour éviter des blessures plus graves. Échauffez-vous avant la première sortie pour préparer l'appareil locomoteur à l'effort,


2. Comportement sur la piste

Adaptez votre vitesse aux conditions météorologiques et à l'état de la piste ainsi qu'à vos propres capacités, afin de ne pas vous mettre en danger ou de mettre en danger les autres amateurs de sport de neige. Respectez les règles de sécurité de la FIS

3. Se laisser tomber

Si vous vous approchez d'un autre sportif et qu'une collision semble imminente, vous devriez vous laisser tomber sur le côté vers la montagne. Un atterrissage dans la neige est généralement plus agréable qu'une collision avec d'autres personnes. 

4. Pendant la chute

Essayez de garder les yeux ouverts. Si vous gardez un œil sur votre environnement, le risque d'entraîner avec vous d'autres amateurs de sports de neige est réduit. Essayez également d'allonger vos bras et vos jambes afin que les pointes des skis et les bâtons ne deviennent pas un danger supplémentaire.

5. D'abord glisser, puis se relever

Lorsque vous glissez sur la pente après une chute, vous pouvez vous agripper à la neige pour ralentir la vitesse. Dirigez vos jambes vers la vallée pour amortir la chute. Ne vous mettez pas debout en glissant, sinon vous risquez de vous blesser aux genoux. Mais dès que vous arrêtez de glisser, il est toutefois conseillé de vous lever le plus rapidement possible ou de vous déplacer vers le bord de la piste. Appelez à l'aide si nécessaire.

Administrer les premiers soins

Tout témoin d'une chute assez grave sur la piste est tenu de porter assistance. Marquer et sécuriser le lieu de l'accident en formant un «X» avec les bâtons de ski sur la piste au-dessus du lieu de l'accident. Assurez-vous de l'état de la personne tombée. Est-elle consciente? Le casque de la victime de l'accident ne devrait pas être retiré (à moins qu'elle ne puisse plus respirer), car sa colonne vertébrale pourrait être atteinte. Appelez les secours et donnez les premiers soins dans la mesure du possible.

Assurance accidents individuelle
En dépit du filet de protection instauré par la loi, vous pouvez être durement touché par les conséquences financières d'un accident – et les assurances sociales ne peuvent pas couvrir la totalité des besoins personnels. Avec l'assurance accidents d'Helvetia, vous complétez le puzzle et disposez d'une protection complète. Plus d'informations
Recommander cette page
Veuillez vérifier votre connexion Internet