Votre navigateur n'est pas à jour

Vous utilisez Microsoft Internet Explorer. Pour utiliser ce site web sans problème d'affichage, nous vous recommandons d'installer un nouveau navigateur (par exemple Google Chrome, Mozilla Firefox, Apple Safari ou Microsoft Edge).

Je suis intéressé par
?
La recherche n'est pas disponible pour le moment. Veuillez réessayer ultérieurement.
N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact
Jobs et carrière

Du programme de stage au bureau du CEO

Dès cet été, deux de nos stagiaires ont accédé aux postes d'assistants stratégiques, l'un de notre CEO Suisse Martin Jara et l'autre de Philipp Gmür, président de la direction du groupe. Nous nous sommes empressés d'interroger Hannes Müller et Christof Reichmuth, les deux ex-stagiaires, et leurs nouveaux chefs pour savoir dans quelles circonstances ce recrutement a lieu et recueillir leurs premières impressions.

18 août 2020, texte: Senada Kadic, photo: Helvetia

Christof Reichmuth et Philipp Gmür.
Christof Reichmuth nous a récemment raconté via Instagram Story son premier jour de travail en tant qu'assistant stratégique de Philipp Gmür.

«On exige beaucoup de moi – mais c'est justement ce que je recherchais.»

Christof Reichmuth, assistant stratégique du CEO Philipp Gmür à Saint-Gall

Après mon master à l'uni de Zurich, je ne savais pas encore pour quelle entreprise je souhaitais travailler à long terme. J'ai donc opté pour un programme de stages chez Helvetia, en ayant dans l'idée de postuler plus tard si je m'y plaisais. En même temps, je savais, grâce aux bonnes notes obtenues au master et à mon investissement personnel pendant le stage, que quelques portes me restaient ouvertes. A l'époque où ma formation ne devait encore durer que quelques mois, j'ai commencé à consulter les annonces d'emploi, essentiellement chez Helvetia. Lorsque j'ai appris que le poste d'assistant du CEO Philipp Gmür était à pourvoir à Saint-Gall,je me suis dit aussitôt que j'avais peut-être là une magnifique opportunité de pouvoir entrer chez Helvetia. Après avoir posé ma candidature, j'ai été convoqué à un entretien. Aux RH, on s'est montré franc à mon égard: mon profil ne correspondait pas à 100% au poste. J'ai donc participé à un autre round de candidatures en mettant encore plus l'accent sur les expériences acquises lors du stage. J'ai alors réussi à convaincre toutes les personnes impliquées que j'apportais un savoir-faire conséquent et de la motivation. Chaque entretien nous a permis de mieux faire connaissance. J'essaie toujours d'évaluer mes chances avec réalisme. Je savais d'emblée que j'étais loin d'être encore le seul candidat en lice, et j'ai été d'autant plus heureux d'être choisi pour le poste. Maintenant que les premières semaines de mon nouveau travail sont déjà derrière moi, je dois dire que j'ai dû me jeter à l'eau. On exige beaucoup de moi, mais c'est justement ce que je recherchais. J'ai eu quelques fois l'occasion de rencontrer Philipp Gmür – bien qu'il soit extrêmement occupé – et je trouve extraordinaire le fait qu'en dépit du stress et du monceau de travail il ne se départisse jamais de son calme et ne manque pas d'humour.

«Chaque fois que cela est possible, nous voulons offrir aux stagiaires une carrière chez Helvetia.»

Philipp Gmür, CEO du groupe

Quand on occupe un rang de leader dans le monde de l'assurance, on le sait bien: pour tenir le cap du succès, il faut constamment investir dans le capital humain. Voilà pourquoi nous promouvons systématiquement nos collaborateurs et les faisons avancer dans leur carrière. Nos programmes de formation attractifs nous permettent de recruter de nouveaux collaborateurs très qualifiés. Durant leur stage, les participants bénéficient d'une formation organisée dans divers services internes et calquée sur leurs compétences et leur personnalité. Les performances de nos stagiaires remontent bien entendu jusqu'à nous. Nous entendons promouvoir systématiquement et garder à long terme dans notre groupe tous les jeunes talents qui, par leur engagement, font avancer les projets et contribuent ainsi au succès d'Helvetia. Je suis heureux que nous ayons pu confier le poste d'assistant stratégique à Christof Reichmuth. Durant son parcours de stage, il a déjà apporté un soutien efficace au management de Smile et Medicall, réuni des premières expériences importantes du marché et laissé une impression très favorable. Je ne peux donc que me féliciter d'avoir accueilli Christof dans notre team.

Hannes Müller dans son bureau.
Hannes Müller, nouvel assistant stratégique du CEO Martin Jara, dans son bureau.

«Hannes fera son chemin chez Helvetia.»

Martin Jara, CEO Suisse

Pour moi, deux choses sont importantes: l'une est d'associer les collaborateurs au développement de notre entreprise et l'autre, de les accompagner de façon ciblée dans leur parcours professionnel. Je suis convaincu que, de nos jours, seules progressent les entreprises qui permettent à leurs collaborateurs de réunir un fort capital d'expérience et de valoriser leur perception personnelle ainsi que leurs points forts. Nos programmes de formation offrent à cet égard la base idéale. Ils donnent en effet aux participants l'opportunité de s'approprier un vaste horizon d'expériences tout en les incitant à s'investir dans l'accomplissement des tâches les plus diverses L'ensemble constitue le cadre rêvé pour des personnes hautement qualifiées et motivées. Hannes Müller est un excellent exemple. Il a d'emblée démontré que, grâce à sa solide formation et ses multiples centres d'intérêt, il avait son rôle à jouer dans l'entreprise, qu'il était capable de créer de la valeur, mais aussi de progresser dans son développement personnel. Pour notre team, il représente un renfort vraiment précieux. Nul doute qu'il fera son chemin chez Helvetia.


«Je suis heureux de pouvoir soutenir Martin Jara en qualité de sparring partner.»

Hannes Müller, assistant stratégique de Martin Jara, CEO Suisse, à Bâle

A vrai dire, après mes études de gestion d'entreprise, je voulais surtout suivre un programme de stages afin de découvrir divers domaines de la société et d'accéder rapidement à des responsabilités. Pour moi, l'entreprise en tant que telle passait alors au second plan. S'il est certain que les assurances m'ont toujours intéressé, ce n'est que durant cette formation que je me suis rendu compte à quel point je me sentais bien chez Helvetia. Même lors de l'entretien de recrutement de stagiaires, j'ai eu une sensation positive. La formatrice m'a aussitôt proposé le tutoiement et s'est adressée à moi d'égale à égal. J'ai trouvé ce style décontracté très sympathique. Je suis très heureux d'avoir eu l'opportunité d'être embauché directement comme assistant stratégique de Martin Jara. Lorsque j'ai entendu parler du poste à pourvoir, j'ai su tout de suite que je devais poser ma candidature. A l'issue de ces premières semaines à mon nouveau poste, je peux dire dans tous les cas que je me sens très bien au sein du team. Martin Jara est pour moi le modèle à suivre. Il est extrêmement compétent et la manière dont il dirige m'impressionne. Il possède une culture du feed-back qui est très motivante. Je suis heureux de pouvoir le soutenir en qualité de sparring partner pour diverses thématiques entrepreneuriales et stratégiques. Je pense déjà aux nombreuses expériences enrichissantes qu'un tel poste va me permettre de vivre.

Tu veux aussi travailler chez Helvetia?