Votre navigateur n'est pas à jour

Vous utilisez Microsoft Internet Explorer. Pour utiliser ce site web sans problème d'affichage, nous vous recommandons d'installer un nouveau navigateur (par exemple Google Chrome, Mozilla Firefox, Apple Safari ou Microsoft Edge).

Je suis intéressé par
?
La recherche n'est pas disponible pour le moment. Veuillez réessayer ultérieurement.
N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact
En déplacement
Voyages
Inventaire du ménage
Responsabilité civile

Louer ou acheter des skis: qu'est-ce qui est le mieux?

Les skieurs qui décident de louer des skis au lieu de les acheter sont toujours plus nombreux. Mais est-ce vraiment un bon plan? Nous avons fait la comparaison.

5 décembre 2019, texte: Giulia Rüegg, photo: Helvetia 

2 hommes dans la neige avec les skis aux épaules
Vaut-il mieux louer ou acheter des skis? En fait, tout dépend des besoins personnels. Voici les avantages et les inconvénients.

Avez-vous plutôt l'esprit aventureux ou êtes-vous toujours à l'affût des bons plans? A partir de là, vous allez pouvoir définir ce qui est à vos yeux important pour réussir votre saison de ski:

  Louer des skis
Acheter des skis
Modèle
La plupart des skis loués ne sont pas utilisés depuis plus de deux saisons. Ils sont donc très récents et vous donnent même l'occasion de tester divers modèles et marques ainsi que de savoir si ce nouveau sport vous tente autant que le snowboard ou le ski de fond que vous pratiquez habituellement.
Vous connaissez vos propres skis du bout des doigts. Vous n'êtes pas obligé-e de vous habituer à un matériel nouveau pour vous, évitez d'éventuelles erreurs de conduite et dévalez la piste comme Dominique Gisin. De plus, il arrive souvent que le ski loué perde sa rigidité après une utilisation intensive.
Spontanéité
Aujourd'hui, on peut réserver ses skis en ligne dans de nombreux magasins d'articles de sport et même bénéficier de rabais si l'on s'y prend assez tôt. Par compte, il peut arriver que le modèle souhaité soit déjà attribué à quelqu'un d'autre. Alors que l'on n'attend plus que le moment de s'élancer sur la piste, on perd du temps avant d'avoir trouvé et récupéré l'équipement adéquat.
Rien ne s'oppose à ce que l'on décide spontanément à partir au ski pour une journée ou un week-end. L'équipement est toujours prêt, il n'y a rien à organiser et on n'est pas obligé de faire la queue dans un magasin d'articles de sport.
Equipement &
transport

L'équipement n'encombre pas la cave et ne doit pas être transporté ni trimballé péniblement dans le train ou transporté, accessoires compris, à bord de la voiture. Il n'y a pas non plus de frais de service supplémentaires.
La règle est la suivante: au bout de 2 saisons au cours desquelles on a sillonné les pistes à chaque fois pendant 10 jours, acheter ses propres skis est une solution rentable.

Conclusion

Pour les enfants en pleine croissance ou les débutants qui ne savent pas encore s'ils vont vraiment aimer skier, il est préférable de commencer par louer les skis. Il n'y a sinon pas de réponse définitive. Chacun doit évaluer ses propres besoins et se demander ce qui est compte le plus à ses yeux. Est-ce que je fais souvent du ski et quel est mon niveau? Est-ce que j'attache de l'importance à la spontanéité et à la qualité ou est-ce que je préfère ne pas m'engager?

Les bazars de ski, le leasing et les promotions de début et de fin de saison sont certainement une bonne manière de couper la poire en deux, c'est-à-dire ne pas dépenser une fortune et posséder malgré tout son propre équipement. Un dernier aspect ne doit pas non plus être négligé: l'essentiel est de se sentir à l'aise et en toute sécurité sur les pistes.

Contrôle des assurances

Vol: le complément «vol à l'extérieur» de l'assurance inventaire du ménage vous permet d'assurer les skis qui vous appartiennent au même titre que les skis loués

Bris et accident: ce type de risque peut être couvert directement en souscrivant une assurance bris de ski dès l'achat du matériel ou en ajoutant le complément all risks à son assurance inventaire du ménage. Dans le cas de la location des skis, tout dommage éventuel est couvert par votre assurance responsabilité civile privée. Le complément «renonciation au droit de recours en cas de faute grave» est en ce cas conseillé.