Je suis intéressé par
?
La recherche n'est pas disponible pour le moment. Veuillez réessayer ultérieurement.
N’hésitez pas à nous contacter. Au formulaire de contact
thomas-waldburger

D'apprenti à responsable des assurances choses

24.02.2022 | Michèle Schaub | Thomas Waldburger
thomas-waldburger
Il a fait son apprentissage chez Helvetia et dirige aujourd'hui le domaine Assurances choses. Thomas Waldburger raconte dans cet article comment il a vécu cette ascension et pourquoi il apprécie tant Helvetia en tant qu'employeur.
Vers les postes vacants

Thomas a commencé sa carrière très tôt chez Helvetia. Il a déjà effectué son apprentissage de commerce chez Helvetia, mais sans savoir pendant cette période à quoi ressemblerait son avenir professionnel. «Pour être tout à fait honnête, ce n'est que pendant mon apprentissage que j'ai réalisé à quel point une assurance pouvait en fait être intéressante. Car la matière est au premier abord aride. Mais on a affaire à tellement de gens, d'entreprises, de questionnements et de secteurs différents, que j'ai vite su que l'assurance était mon truc.» Après sa formation, Thomas a travaillé pendant plus de neuf ans comme souscripteur assurances choses dans les affaires nationales et internationales. «À cette occasion, j'ai même eu la chance de partir à Londres pour deux ans à la demande d'Helvetia. Pour moi, ce fut une période incroyablement enrichissante», se souvient-il. Toutefois, il a voulu élargir son horizon, ce qui lui a valu d'acquérir de l'expérience chez deux courtiers. En mars 2020, il est revenu chez Helvetia en tant que responsable de team de gestion des produits assurance choses et a pris la direction des assurances choses en octobre 2021.

«Chez Helvetia, j'ai la possibilité de faire bouger les choses»

Pour Thomas, c'était l'occasion de prendre encore plus de responsabilités: «Je suis maintenant responsable des assurances choses depuis près de six mois et je ne regrette absolument pas cette décision». Au départ, occuper un poste de direction n'était pas son objectif premier: «Je ne voulais me mettre cette pression, j'ai davantage considéré mon retour chez Helvetia comme une opportunité de faire avancer des thématiques intéressantes avec le team», nous révèle Thomas. Mais cette mission est tout à fait ce qu'il lui fallait selon lui: «Mon domaine d'activité est très varié et ce rôle me plaît». On remarque tout de suite qu'Helvetia lui tient à cœur en tant qu'employeur:«Nous entretenons une culture très valorisante, dans laquelle tous les collaboratrices et collaborateurs sont encouragés et où tout un chacun peut contribuer à la réussite. De plus, j'ai toujours eu à mes côtés des personnes qui m'ont soutenu dans mon développement professionnel et personnel. J'en suis très reconnaissant».

Les apprenantes et apprenants doivent être courageux et saisir les opportunités».

Même en tant que responsable des assurances choses, il y a toujours des obstacles et des défis à surmonter, raconte Thomas: «Je suis comme tout le monde, je n'ai pas fini d'apprendre». Il ne peut donc que conseiller aux apprenant⋅e⋅s actuels de remettre les choses en question, d'apprécier ce qui existe et de rester ouverts à la nouveauté. «Je sais aussi combien il est important de ne jamais abandonner, même lorsque quelque chose ne se passe pas comme prévu. Les jeunes diplômé⋅e⋅s doivent avoir le courage de saisir les opportunités qui se présentent à eux. Je pense que c'était aussi la recette de mon succès».

Tu souhaites toi aussi prendre ton envol chez Helvetia? Alors postule maintenant!
Cela pourrait également t'intéresser

Abonnez-vous à la newsletter & gagnez

Notre newsletter vous donne une foule d'informations intéressantes sur l'assurance, la prévoyance et l'immobilier. Avec un peu de chance, vous pourrez même gagner un bon d'achat Digitec d'une valeur de 250 francs.
Abonnez-vous maintenant